Bienvenue !

VIDEOBAR #66 : « La jetée »

VIDEOBAR #66

MIGRATIONS, TRACES 2018 & VIDEOFORMES présentent

VIDEOBAR #66 : « La jetée » de Jean-Luc Pradels

Installation vidéo & sculpture
Sélection vidéo par VIDEOFORMES

13 novembre 2018 | 18h30 > 20h

Lorsqu’il y a trois ans la crise migratoire et les mouvements de populations fuyant leur pays d’origine font la une de tous les médias, l’artiste Jean-Luc Pradels débute alors la réalisation d’un mur de têtes rendant hommage aux maîtres de l’histoire de l’art avec les faciès immanquables de Munch, Picasso ou de la première figurine d’échiquier, datant de l’ère viking, retrouvée sur une plage de l’île de Lewis en 1832.
Reprenant le style ajouré des murs irlandais, l’artiste ne s’arrête pas à la simple réappropriation historique. Depuis un an et demi, Jean-Luc Pradels double son oeuvre d’un propos humaniste en faveur des migrants. Hommage aux réfugiés, son mur de visages sculptés sur les deux faces est une allégorie des souffrances endurées par les migrants, une métaphore de la situation critique. Ainsi, un côté du mur représente les réfugiés face à un passé vers lequel ils ne peuvent retourner, tandis que l’autre côté représente un avenir qui, pour la plupart, leur est refusé.

Dans ce No man’s land, il deviennent alors ces murs auxquels ils sont confrontés. Cette sculpture, d’une dimension de 3mL x 1,50mH x 0,60ml, est composée de 70 têtes-pierres sur deux faces montées en un mur sur une jetée. D’un point de vu technique, la terre cuite à plus de 1.300 degrés est traitée à l’oxyde de fer et de manganèse pour renforcer le rendu sombre et charbonneux. Au centre de la Galerie de l’Art du Temps / Chapelle de l’Oratoire, la sculpture s’accompagne d’une mise en scène particulière.

L’évocation de la mer par du sable et quelques têtes brisées à moitié ensevelies – mémoire disparate de ceux qui ont péri durant la traversée – combinée à une bande sonore, subtile, et à un effet de mouvement par la lumière, nous plonge ainsi irrémédiablement dans l’histoire tragique de ces Hommes. Formé par l’artiste Elisabeth Oulles puis disciple du sculpteur et peintre brésilien Jaïldo Marino, Jean-Luc Pradels pratique l’art de la sculpture depuis plus de 24 ans. Il a notamment exposé à la galerie Schèmes à Lille et dans le cloître de l’abbaye de Menat (63).

En 2015, il participe à « Expo Artiste » organisé rue du Port à Clermont- Ferrand et expose à la galerie Moutt’Art puis à Epicentre Factory avec « Ici est l’Art ».

Il participe en 2017 aux « Arts en ballade » à Clermont-Ferrand et au OFF en 2018. Depuis 2016, Jean-Luc Pradels travaille
principalement sur la réalisation de son mur de tête qui sera présenté, en première mondiale, à la Galerie de l’Art du Temps / Chapelle de l’Oratoire lors de ce VIDEOBAR.

VIDEOFORMES propose une sélection vidéo sur le thème des migrations qui sera diffusée, dans le même
temps, et vient compléter la programmation de ce VIDEOBAR :
Folk Songs / Nino Laisné / France / 12’27 / 2014
Ce film propose des témoignages d’immigrés clandestins et de victimes de trafic d’êtres humains. Des récits où
chacun se livre avec retenue, marqués par des chants spontanés particulièrement incarnés. Une approche
singulière de la mémoire et du déracinement.
Alima, hommage à oum kaltoum / Fréderic Pollet / 4’24 / 2002
Frédéric retourne sur les traces de la diva, fait s’exprimer des gens, tant dans le monde arabe qu’en Europe, leur
fait chanter quelques unes de ses chansons.
• Heroic Makers vs Heroic Land / Zimako Mel Jones / Isabelle Arvers / 5’03 / 2016
Interview de Zimako Mel Jones, réfugié nigérian qui a financé et construit une école dans la jungle de Calais.
Vida Negra / Sylvain de Paiva, Charles Meresse, Elisabeth Sampaio / 3’ / 2012
1960, Manuel et Rosa quittent le Portugal en quête d’un avenir meilleur… à Clermont-Ferrand ? Chez Michelin ?
Ils nous ont fait bonheur / Nicolas Barrié / 11’15 /2002
A l’occasion d’un séjour en Égypte en juillet 2001. Dans l’avion Paris-Le Caire que je prends, mon voisin est un africain que l’on expulse de France. Je lui pose des questions.

Site de la Biennale TRACES 2018 : http://traces-migrations.org/
Site de la Ville de Clermont-Ferrand : https://clermont-ferrand.fr/agenda/migrations
Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/674261272938115/

13 novembre 2018 | 18h30 > 20h
Chapelle de l’Oratoire
Entrée libre