Bienvenue !

VIDEOBAR #58 : Rêves de science

VIDEOBAR #56

Le Service Université Culture & VIDEOFORMES
présentent
Rêves de science #3 & #6

VIDEOBAR #58 : mardi 19 juin 2018 | 18h30 > 20h
Exposition : 20 >22 juin

Galerie de l’Art du Temps / Chapelle de l’Oratoire
Entrée libre

 

2 dispositifs des étudiants, encadrés par Anne-Sophie Emard, avec Evelyne Ducrot, Michel Durot et Caroline Lardy :
Lumières en boîtes – Rêves de science # 3
L’installation Lumière en boîtes – Rêves de Science V3, est un dispositif qui présente une dissection de matériels télévisuels obsolètes sur lequel des images d’archives sont projetées.
Le travail des étudiants est parti du procédé scientifique qui a révélé les images par la lumière, via la télévision. De nouvelles propositions visuelles, grâce au videomapping montrent une frise chronologique de la naissance de la télévision à nos jours. Ils ont fait des choix dans la mémoire télévisuelle, qu’ils ont mis en scène. Les « téléviseurs » sont reliés par des composants normalement cachés derrière les écrans (tubes cathodiques, circuits imprimés…), dans l’esprit des installations de Tony Cragg. Ces composants créent une jonction visuelle entre chaque décennie, pour rappeler les frises chronologiques de nos écoles, dans une forme actuelle, ludique et artistique. à partir de l’histoire et des images du canal qui a apporté et apporte l’image télévisée, des années 30 à nos jours. Des écrans de cartons représentant des téléviseurs de formes différentes selon les époques, reliés par des câbles, ou autres composants mis à jour, montrent des images d’archives de chacune des décennies. Avec Vincent Morenas, maître de conférences en Physique.
Le Zootrope des éléments – Rêves de science # 6
Les étudiants de l’Ecole SIGMA Clermont, parcours « Innovation et Créativité », mis en place en 2015, le SUC et l’enseignante responsable du cursus, Isabelle Thomas, ont  travaillé sur des portraits de scientifiques. Dans un dispositif inspiré du zootrope, à taille humaine, on peut voir à travers 8 lucarnes 8 vidéos en lien avec les portraits de scientifiques ou d’expériences choisis par les étudiants : Thomas Edison et l’émergence de l’électricité, principalement de l’ampoule, Pierre et Marie Curie, connus pour leurs travaux sur la radioactivité par un prix Nobel en 1903 et une explication sur la découverte de l’uranium et la radioactivité, Dmitri Ivanovitch Mendeleïev, connu pour son travail sur la classification périodique des éléments, publiée en 1869, également nommée « tableau de Mendeleïev », Stephen Hawking, connu pour ses travaux sur les trous noirs. Ces portraits et démonstrations sont mis en scène avec des moments de la vie de chacun des savants, des citations, des univers sonores… Par une astuce de montage, les vidéos créent l’illusion d’un glissement des images d’un écran à un autre afin de renforcer la référence au zootrope et d’inciter le spectateur à circuler autour de l’œuvre pour en découvrir toutes les « facettes ». Les parois de la structure sont recouvertes des signes du tableau périodique des éléments.

Le dispositif Rêves de sciences est l’élément à ce jour le plus visible et représentatif des liens arts et sciences, mis en œuvre dans les secteurs Arts, sciences, techniques, société et Cinéma du Service Université Culture (SUC), depuis 2012, en collaboration avec la Mission de Cellule de Diffusion de la Culture Scientifique Technique et Industrielle et en partenariat avec VIDEOFORMES, festival et centre d’arts numériques. C’est à travers les images, notamment les installations vidéo, comme des cabinets de curiosités du XXIème siècle que sont proposés les Rêves de science. Ils sont travaillés dans l’atelier Art vidéo du SUC, encadré par Anne-Sophie Emard, artiste plasticienne vidéaste, en lien avec les chercheurs et laboratoires de sciences, et avec des décorateurs et techniciens.