Bienvenue !

VIDEOBAR #83: ARPPRENDRE

VIDEOBAR #83

VIDEOFORMES presents:

VIDEOBAR #83: Arpprendre

By FLORIAN SCHÖNERSTEDT

Video Installations | 2020

23.10.2020 | 18h30 > 20h
Chapelle de l’Oratoire |
Free Access

Exhibition

24.10 > 28.10 | 14h > 18h
Chapelle de l’Oratoire | Free Access

VIDEOBAR #83 – ARPPRENDRE
By FLORIAN SCHÖNERSTEDT
Video Installations | 2020
———————————————————————–

Cette exposition de Florian Schönerstedt vient prolonger sa résidence en milieu scolaire au collège du Beffroi de Billom. Elle présente le travail réalisé lors d’intervention au collège, ainsi que durant le temps de recherche, qui a abouti à plusieurs nouvelles productions. Mises en regard avec des œuvres plus anciennes, elles créent un dialogue.

Tout en replaçant celles-ci dans la lignée des précédentes, elles viennent produire de nouvelles combinaisons.

Le titre de cette exposition est un néologisme né d’une faute de frappe. L’ajout de la lettre R au verbe « apprendre », crée une hybridation avec le mot « art » et le verbe « arpenter ». C’est à partir de ces trois notions que l’exposition s’est construite. L’image en tant que donnée étant au cœur de la recherche de Florian c’est elle qui reste le fil conducteur de son travail. Au travers de séquences d’animation expérimentales, de performances, de collectes, de photographies… son travail se joue de protocoles et de contraintes. Proche de la démarche scientifique, le cadre qu’il pose sur les sujets traités est marqué par la répétition, qui devient le liant d’une œuvre que l’on pourrait considérer comme totale.

———————————————————————–

Florian Schönerstedt :
Début 2000, il commence à réaliser des films durant ses études universitaires. Il travaille durant dix ans dans la production audiovisuelle. Au cours de cette période, il a réalisé 4 courts-métrages, diffusés dans de nombreux festivals et en 2014 son film Souffle court a obtenu le Prix court-circuit d’Arte. En 2015, il s’installe dans un atelier lui permettant de faire évoluer sa pratique vers des formes plus libres dans son approche de l’image animée. Son parcours est jalonné de plusieurs résidences, 3 bis f (Aix-en-Provence), friche de la belle de Mai (Marseille) … et de nombreuses expositions collectives. Depuis 2016, il collabore avec le chercheur Romain Trachel (expert en machine learning). Ensemble, ils réalisent le projet Les feuilles de l’arbre qui n’existe pas, primé lors des Bains Numériques 2018. En 2019, il réalise sa première exposition majeur : Méta- archéologie au musée archéologique de Cimiez à Nice.
Florian vit et travaille à Nice.

Facebook Event