VIDEOBAR #34 : Grégory Robin & Annabelle Playe

This post is also available in: English (Anglais)

Vaisseaux

02/12/14 – 18h30 – Entrée libre

 

à l’ENSACF – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF) 71 Cote Blatin – Clermont Ferrand

 

“VAISSEAUX” propose un espace poétique au cœur du mouvement à travers un rapport dynamique entre image, musique et voix, ces dernières étant les vecteurs d’un voyage à la fois intérieur, géographique et sidéral.
Toutes les images sont renversées au montage, troublant ainsi le regard que nous portons à ce qui nous entoure. Elles sont travaillées comme la composition sonore : répétition d’un motif, développements, ruptures et continuité, variations, étirements, nuances. Elles sont traitées comme un élément musical, le montage dynamique dialoguant avec la musique de manière contrapuntique ou linéaire.
A partir d’un dispositif mêlant synthétiseurs analogiques, filtres et ordinateurs, la musique est interprétée en direct. Elle oscille entre musique électronique et électroacoustique. Des sons de différentes sources seront traités et se mêleront aux sons analogiques.
Vaisseaux propose un aller retour entre ce qui se déplace en nous et ce qui nous transporte au- delà, interrogeant le regard que nous portons à ce qui nous entoure, et la façon dont nous nous plaçons dans nos géographies physiques et intimes.

Un aperçu : https://vimeo.com/104192127

Musicien, puis photographe, Gregory Robin s’oriente vers la réalisation dès 2003. Il s’y consacre entièrement depuis 2006. Evoluant dans l’univers de la peinture depuis son enfance, Gregory Robin développe et manifeste très tôt une sensibilité visuelle. Aux pinceaux, il préfère l’appareil photo. Ses premiers clichés témoignent déjà d’une esthétique très personnelle. Il joue avec le grain, le flou. Cette recherche visuelle le guide vers d’autres médiums comme le super 8, avec lequel il fait ses premiers pas en tant que réalisateur.
Bien que sa filmographie soit principalement composée de documentaires de création, son intérêt à manipuler les genres le pousse à explorer leur transversalité, conférant au réel un style parfois proche de la fiction. Il renoue plus directement avec la forme expérimentale dans son film Entrailles, tourné au musée de la mine de Saint-Etienne. Ses projets à venir témoignent de cette orientation. En 2012, il crée avec Joël Caron Après la Guerre Films, structure qui produit et réalise des films de création. En 2014, il s’associe à Jean-Philippe Raymond et Julien Féret pour créer la société de production Far Center Films.

 

Artiste pluridisciplinaire, elle explore la voix, le son, la vidéo et l’écriture selon les projets qu’elle mène. Elle interprète le répertoire vocal contemporain dans différents spectacles de la compagnie Glossophonies. Elle se produit dans les créations de Jacques Diennet en tant que chanteuse et lectrice. Elle collabore alors avec le poète Christian Tarting et les chorégraphes N+N Corsino. Au fil des projets, elle croise Gérard Siracusa, Richard Dubelski, Jean-Marc Montera, Marc Siffert, Franck Vigroux, Michel Blanc.
Elle est auteur de deux monologues : Ligne et Mater parus chez Alna Editeur. Mater a été commandé par Isabelle Krauss (Compagnie Actuel Théâtre, création 2013).
Elle crée AnA compagnie dont les projets singuliers mêlent écritures théâtrales et poétiques, musiques et vidéos expérimentales. Elle crée et interprète Ligne, performance dont elle compose la musique électroacoustique, mis en scène par Ludovic Longelin. Elle présente des lectures de son texte Des pas dans la guerre dans le cadre du Festival Un Automne à Tisser à la Cartoucherie de Vincennes, au Théâtre de la Mauvaise Tête (Marvejols) ainsi qu’au Festival
Bruits Blancs (Anis Gras – Arcueil). Son album Matrice (Label DAC), fait l’objet de nombreuses diffusions radiophoniques internationales et sur Radio France. Matrice devient une performance multimédia avec Philippe Fontes, vidéaste performer. Le duo se produit en France et à l‘étranger. Son prochain album, Vaisseaux paraîtra début 2015.
Elle compose et interprète la musique de La poupée noire, mis en scène par Jean-Marc Bourg, à partir de la poésie d’Alejandra Pizarnik. Elle créée ANA, solo audiovisuel, à partir des images du réalisateur Gregory Robin. Elle chante dans Le miroir des ondes, album du percussionniste Michel Blanc avec Marc Ducret, guitariste (parution 2015).


Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest